10 astuces pour prendre l’avion avec des enfants

Plus que quelques semaines, et même quelques jours avant les grandes vacances d’été… et que la famille soit grande et petit, l’organisation reste le mot clé pour que les vacances se passent au mieux. Nos astuces et conseils pour voyager avec vos bambins !

1. Réservez à l’avance pour être assis à côté
Au fur et à mesure du remplissage des sièges, il devient très difficile de s’assurer d’être assis à côté. Si jamais, vous arrivez dans l’avion, essayez de convaincre les passagers de votre situation et les âmes charitables vous laisseront leurs places pour que vous soyez au plus près de vos chérubins.
Si jamais, vous recontrez un refus (ils sont dans leur droit), restez calme et aimable : vous êtes en vacances !

2. Anticipez !
Quelques jours avant le départ, trouvez le plan de l’aéroport pour savoir, lorsque vous arriverez le jour J avec les valises d’un côté et les enfants dans les bras, vous serez où aller exactement : portes d’embarquement, zones de départ, toilettes. On sait que tout prend plus de temps lorsqu’on a des enfants, ces petits cela vous évitera de rater votre correspondance par exemple ! Vous pouvez également télécharger des applications pour être au courant des changements de dernières minutes.

3. Préparez-vous à l’inattendu, définissez des rôles

Partir avec des enfants, c’est toute une organisation. Si 2 adultes (ou même plus) voyagent ensemble, attribuez-vous des rôles : l’un s’occupe des enfants et l’autre surveillent les bagages. Vous pourrez ainsi garder un oeil sur tout et sur tout le monde !

4. Vos mains libres

En voyageant avec des enfants en bas âge, la quantité de choses dont vous avez besoin est vraiment affolante. Difficile de surveiller les enfants et de s’encombrer de toutes ces bouteilles, lingettes, et de ces vêtements, goûters, jouets etc.

Si votre enfant est assez jeune pour utiliser un porte-bébé, alors oubliez la poussette, c’est tellement plus facile que de s’inquiéter au moment de plier la poussette en passant le portail de sécurité puis à l’embarquement et c’est particulièrement vrai si vous voyagez seul(e).

N’oubliez pas que les nourrissons ne peuvent pas être dans des porte-bébés au décollage et à l’atterrissage et qu’il vous faudra les mettre sur vos genoux ou sur leur siège.

5. Prendre un siège bébé pour l’avion

Les enfants en dessous de 5 ans glissent généralement de leur siège et ne tiennent pas en place, pensez donc à prendre un siège bébé pour l’avion. On n’y pense pas et pourtant, lors du décollage et de l’atterissage, les enfants doivent être assis dans leur siège.
Très souvent agités par le voyage, il faudra les canalise et leur demander de se tenir tranquille durant le transport.

6. Occupez-les !

Et pour éviter qu’ils déambulent dans les allées (ce qui risque de fortement agacer le personnel à bord), prévoyez des jouets, des livres, des coloriages, bref de quoi les occuper. Miantenant avec les tablettes, vous pouvez prévoir un film ou un  dessin animé qui les occupera pendant une partie du voyage.

7. Prévenez les enfants et évitez la rivalité

Mais attention, chacun ses jouets : on évite les conflits frères et soeurs ! Expliquez à vos enfants avant le départ de se tenir tranquille, expliquez leur qu’ils doivent avoir un comportement irréprochable, qu’ils ne seront pas seuls et que les autres voyagers ont peut être envie de voyager sans les cris et les pleurs d’une fratrie. Eventuellement, pensez à les récompenser si ils se sont bien comportés durant le trajet et pour éviter le conflit du « qui s’assoit près de l’hublot ?  » : faites un tirage au sort : le gagnant uara sa place à l’aller et l’autre au retour.

8. Le décalage d’horaires

Personne n’a envie de subir les pleurs des bout’chous grincheux et fatigués par le décalage d’horaires. Changer de fuseau horaire, ça vous épuise. Et personne ne veut commencer ses vacances avec des petits grincheux ou des ados de mauvaise humeur.
Notre conseil : suivez la lumière. Dormez quandil fait sombre et réveillez -vous quand il fait jour.

« Suivez la lumière. Dormez quand il fait sombre, réveillez-vous quand il fait jour » dit A.Galindo. «Les enfants s’adaptent plus rapidement que les adultes. En voyageant vers l’est, essayez de tenir votre enfant éveillé et de le coucher au plus près de l’heure locale. Il ne faut pas qu’ils s’endorment trop tôt et se réveillent trop tôt. En voyageant vers l’Ouest, votre enfant pourrait avoir des difficultés à s’endormir la première nuit. Essayez de l’occuper mais réveillez-le à l’heure locale le jour suivant et ce, peu importe l’heure à laquelle il s’est endormi ».

Laissez votre société de location de voitures vous aider

Quand vous descendez de l’avion après un long vol avec les enfants, la dernière chose qu’il vous faut c’est un problème au comptoir de location de voitures. Heureusement, la plupart des sociétés ont de quoi répondre aux besoins des familles.

Si vous comptiez emporter votre siège bébé, n’oubliez pas que les loueurs proposent la location de sièges pour enfants avec les locations de voitures. Il y a des coûts supplémentaires mais ils restent peu élevés et vous évitent d’avoir à voyager en étant trop chargés, ce qui peut faire une grande différence sur une longue journée de voyage.

10. La faim du loup

N’oubliez pas de prendre le goûter, quand les petits ont faim : c’est tout de suite et  maintenant ! Vous trouverez toujours de quoi grignoter à bord des avions. certains hôtels proposent même des fruits à la réception que vous pourrez emporter pour le voyage retour .

Laissez-nous un message

Please enter your name here
Please enter your comment!